Réseautez et décrochez des contrats

Après une avoir été salarié se lancer en tant qu’indépendant c’est comme repartir de zéro. Pourtant, vous pouvez compter sur votre réseau à condition d’adopter la bonne démarche pour l’aborder de nouveau et la développer. Conseils de Prestacontact pour passer le cap avec succès.

Sachez tourner la page !

Vous occupiez responsabilités, un poste prestigieux dans une entreprise d’envergure…
Aujourd’hui, vous ne devez compter que sur vous-même. Certes, ce n’est pas une mince affaire, les portes sont plus difficiles à ouvrir. Mais la bonne nouvelle c’est que désormais, chaque succès sera le vôtre à 100 % !

Ne vivez pas dans le passé. Restez lucide et acceptez avec modestie de faire vos preuves, à nouveau.


Pour tourner la page, un travail de repositionnement de votre expertise est incontournable avant de remobiliser votre réseau.
Vous avez décroché 10 rdv dans les 7 jours qui viennent ? Bravo ! Mais à quoi bon, si c’est pour bacler votre nouvelle présentation. Vous risquez surtout de vous « griller » auprès de contacts qui vous étaient a priori favorables. Comment trouver la bonne posture ?

 

Conseil n° 1 : Recentrez votre expertise

Proposez des prestations que vous saurez mener à bien seul, avec plaisir et efficacité.

Faites un bilan professionnel et personnel de votre offre de service :

  • Quelles sont vos compétences ?
  • Quelles sont vos cibles ?
  • Quels sont vos points forts et vos qualités humaines, votre « savoir-être » ?
  • Qu’aimez-vous faire le plus ? Plus vous aurez de plaisir dans votre travail, mieux vous le vendrez.
  • Quels sont les milieux dans lesquels vous êtes le plus à votre aise ?
  • Quel est votre réseau ? Est-il adapté à vos objectifs ?
Bonne pratique :
Supprimez toutes les informations non orientés vers votre objectif : décrocher une mission en entreprise.

Renseignez-vous avant le rendez-vous sur les besoins de votre prospect. Présentez une biographie courte dans laquelle vous mettrez en valeur les trois points clés qui font de vous la personne la plus qualifiée pour répondre à cette demande.

 

Conseil n° 2 : Intéressez-vous sincèrement aux autres

« La générosité désintéressée, c’est le moteur essentiel d’un réseau » . Lorsque vous prenez contact, que ce soit pour demander un conseil, une recommandation ou initier directement une relation d’affaire, soyez curieux des attentes, des centres d’intérêts professionnels et personnels de votre interlocuteur. Cherchez toujours la valeur ajoutée que vous pouvez offrir à votre interlocuteur : un contact, une information pertinente, une invitation à un événement.

Bonne pratique :
« Googlelisez » votre interlocuteur avant d’entrer en contact avec lui. Avec les blogs et les réseaux sociaux comme Linkedin et Twitter, de nombreuses informations aussi bien professionnelles que personnelles sont disponibles. Vous vous découvrirez certainement de nombreux points communs qui accéléreront la mise en relation. C’est un passionné de poker ? Vous aussi ? Pourquoi ne pas l’évoquer au cours de l’entretien ?

 

Conseil n° 3 : Ouvrez vos yeux ! Pour voir le formidable réseau dont vous faites partie

Très souvent, les premières missions se trouvent aussi bien en mobilisant son entourage proches : amis, parents, anciens collègues, anciens clients ou fournisseurs.

Saisissez toutes les opportunités de contact. Soyez ouvert, la chance sourit aux audacieux !
« Je me souviens de mon rêve de rencontrer un grand patron du Cac 40, ce rêve fut réalisé quand j’étais invité à une soirée du Festival de Cannes, en effet j’ai rencontré François-Henri Pinault où il s’y trouvait avec sa femme Salma Hayek. J’ai engagé la conversation avec lui et nous avons gardé contact !

Comment provoquer le hasard ?
« Soyez toujours attentif à tout ce qui se passe autour de vous » Chez des amis, à la salle de sport, dans une soirée d’affaires…, tous les contextes seront bons si vous restez ouvert aux échanges. »

Vos outils pour vous lancer

Vos fiches expertises : résumez-y les points clés de votre savoir-faire pour chaque cible que vous comptez approcher. Ces fiches pourront servir de base pour construire facilement le discours approprié à chaque rendez-vous. Exemple ci-dessous :

Votre biographie : ayez autant de biographies que de types de clients. Pour chacune d’elles, mettez en valeur les 3 points clés qui font de vous le consultant le plus qualifié pour décrocher la mission.
Par exemple, après une courte introduction où vous résumez votre cursus, concluez par votre phrase de positionnement : « 3 caractéristiques guident mon parcours :
– J’ai toujours œuvré dans le BtoB en combinant marketing et e-commerce,
– J’ai toujours associé des missions de conseil à mes fonctions de communicant,
– J’ai toujours été apprécié pour mes talents de créateur de relations, que ce soit… »Pour chaque point clé abordé, illustrez concrètement vos propos avec vos expériences ou missions.